K-pop, la musique du moment

K-pop les groupes Coréens qui ont révolutionnée l'industrie musicale.. Le rendez-vous de la rentrée

Vous avez sûrement déjà entendu parler des BlackPink ou des BTS en vous demandant « Kézako ? ». Eh bien, nous sommes là pour répondre à cette question ! 
La K-pop (Korean Pop) est un style de musique « new generation » venu tout droit de Corée du Sud. Longtemps fermée au monde, la Corée du Sud s’ouvre petit à petit à l’international par l’intermédiaire de sa musique spectaculaire. Beaucoup de jeunes aujourd’hui s’intéressent au pays après avoir découvert tel ou tel groupe Coréen. 

Qu’est-ce que la K-pop ?
La K-pop par définition regroupe plusieurs genres musicaux variés qui ont pour point commun d’être écoutés principalement par les jeunes générations. Cela peut aller du rock à l’électro, il y en a pour tous les goûts. 
Ce style de musique est majoritairement caractérisé par des « Boys band » et des « Girls band » chantant en coréen. Les représentants de la K-pop sont les BTS, suivis de près par leurs homologues féminins, les BlackPink. 
Les stars de K-pop, appelés « idols », ne se contentent pas de chanter. Danseurs, compositeurs, chorégraphes et même, pour certains, acteurs, rien ne leur échappe. Ils sont par ailleurs connus de par le monde pour leurs clips impressionnants, dans lesquels ils se créent de véritables univers. Chacun raconte sa propre histoire, le tout agrémenté de paroles touchantes et de chorégraphies énergiques. 

De « trainees » à « idols »
Être une « idol » n’est pas facile. Le recrutement des « idols » ne se fait pas à l’image des recrutements de stars que l’on connaît en Occident. Il n’est pas question d’auditions ou d’émissions télévisées, mais d’entraînements intensifs durant plusieurs années. Surnommés « trainees », les apprentis « idols » suivent des formations de danse, de chant et de mannequinat dans des agences spécialisées. Agés en moyenne de 14 ans lorsqu’ils quittent leur famille pour poursuivre leur rêve, certains traversent le monde pour se former. Nous pouvons parler de Mark Tuan, rappeur des GOT7, qui a quitté Los Angeles pour Séoul, alors qu’il n’était encore qu’un adolescent. Quand leur niveau devient suffisant, ils sont sélectionnés par leurs agences pour former des groupes et faire leurs débuts. 

Un style de vie pour les fans
Engene, Moa, Once… Les fans de K-pop ont de multiples noms. En effet, chaque groupe possède ses symboles, ses couleurs, son lightstick (baton lumineux à l’image du groupe utilisé par les fans lors des concerts) et son nom de fan.
Lightstick du Boys band Big Bang.
A titre d’exemple, les Moa sont les fans du Boys Band TxT, acronyme de Tomorrow x Together. Ce groupe est reconnaissable de par son logo composé de trois croix colorées, croix qui se retrouvent aussi sur leur lightstick. 
Cela ne s’arrête pas là puisqu’être fan de K-pop, c’est aussi un style vestimentaire. Alliant parfaitement le mignon et le provocant, celui-ci est fait pour se faire remarquer. Cheveux colorés et surabondance d’accessoires, voilà la base de ce style. 

La K-pop en France
La K-pop reste encore très méconnue dans notre pays, néanmoins elle se popularise doucement, mais sûrement. Durant les dernières années plusieurs magazines portant sur la pop culture sud-coréenne ont vu le jour. Bien que ces magazines initient à la culture coréenne dans son ensemble, ils développent tout particulièrement leurs chapitres sur la musique. Korean Life est le parfait exemple de cette expansion musicale. En effet, le magazine est divisé en deux parties distinctes, la première dédiée à la culture générale et la seconde entièrement à la K-pop.
Quelques boutiques consacrées à ce domaine ont même ouvert leurs portes. En leur sein, le paradis des fans : albums, lighsticks, posters, badges, vêtements, sacs, stickers, etc… Des milliers de goodies à l’image des différents groupes. Voilà notre coup de cœur en la matière : la boutique MKPOP située au cœur de Nice. D’apparence anodine, cette boutique est pourtant le temple de la K-pop en France. Approvisionnée directement de Corée, il est possible d’y trouver un large choix d’albums et de goodies, le tout à un prix très bas et une excellente qualité. L’accueil chaleureux et le personnel connaisseur vous permettront de faire vos achats en toute sérénité, accompagné bien sûr de musique coréenne en fond.


Si la distance vous fait peur, vous pourrez toujours trouver votre bonheur sur les sites de TAIYOU et AsiaWorldMusic dont les boutiques se situent à Paris. 

Notre rendez-vous : 

Aespa, le groupe féminin de K-pop, annonce un concert unique en France à la rentrée. Rendez-vous au Dôme de Paris – Palais de Sports le samedi 30 septembre 2023 pour découvrir ce phénomène musical venu tout droit de Corée du Sud !